Journaux peints, Art & Bibliothèque saison 2, Châtelus-le-Marcheix

Bibliothèque

29 bis rue des Deux Ponts
23430 Châtelus-le-Marcheix

Exposition du 5 novembre 2020 au 16 janvier 2021

Avec les oeuvres de : Jean–Luc ANDRÉ, Jean-Charles BLAIS, Laurent CHAMBERT, ERNEST T., Richard FAUGUET, Joan RABASCALL, Klaus STAECK.
Collections du FRAC-Artothèque Nouvelle-Aquitaine.

Web blais jean charlesJean-Charles BLAIS
Sans titre, 1994
Lithographie, imprimé sur le journal « La Presse »
40 x 54,5 cm
Collections du FRAC-Artothèque Nouvelle-Aquitaine
© Adagp, Paris, 2020



Pour le programme art & bibliothèque qui concerne l’étude des relations entre arts visuels et littérature sous divers aspects, nous avons choisi pour cette deuxième saison, de privilégier des œuvres dont le support est la matière imprimée, journal et magazine.

Les artistes qui utilisent ce type de support proposent de ralentir et de figer plus ou moins définitivement certains fragments choisis dans l’inflation d’informations qui nous envahit de plus en plus. Depuis l’apparition de la galaxie Gutenberg, pour reprendre les termes du fameux livre de Marshall Mc Luhan publié au début des années 1960, jusqu’au développement toujours plus soutenu des média de la communication de masse, l’artiste peut être un fin observateur à la pointe des évolutions techniques et médiatiques. Il peut déconstruire, oblitérer, rendre plus apparents leurs mécanismes d’aliénation. Les méthodes de caviardage de textes ou d’images, de superposition de discours ou d’iconographie, de « collages peints » pour reprendre la célèbre formule de Max Ernst à propos de Magritte, ou encore de photomontages qui homogénéisent et unifient les césures du collage, constituent des témoignages à forte valeur historique et restent valides aujourd’hui car toujours en usage chez de nombreux artistes.

A travers la présélection d’œuvres proposée à nos partenaires et leur choix resserré, cette présentation réunit des œuvres de plusieurs générations d’artistes et d’un moment charnière, la fin du XXème siècle et le début du XXIème.

Entre le collage repeint de Joan Rabascall de 1967, dialogue entre la publicité et l’argent, et le journal peint d’Ernest T. qui annule le commentaire sur l’art, les photomontages publiés sous formes d’affiches par l’artiste-éditeur Klaus Staeck et la manière dont Jean-Luc André applique les codes humoristiques de la bande dessinée à certains articles de journaux , les méthodes varient et s’adaptent à la rumeur incessante du monde médiatique. Certains faits ou fictions méritent notre attention.

Yannick Miloux, directeur artistique.

United Kingdom Free Bets Bookmakers
Revew WillHill Here 100% bonus

Ladbrokes check here

Review Betfairclick here bonus