Francis Morandini

  • Imprimer

5 MINUTES DE CONVERSATION


Avec Francis Morandini, nous avons parlé de photographies, de polaroïds, d’Instagram, de la lumière printanière et de Jonathan Wilson.

Francis Morandini, artiste photographe, travaille la poésie documentaire pour questionner la représentation afin de libérer l'imaginaire du nivellement des images. Comment poétiser le réel pour augmenter notre présence à la vie ?
En 2017-2018, il est lauréat de la Commande photographique du Ministère de la Culture et de la Communication Les Regards du Grand Paris, conduite par le Centre national des arts plastiques et les Ateliers Médicis-Clichy-Montfermeil.
Il réalise également des projets pédagogiques avec différentes institutions en intervenant dans des espaces en déficit de représentation avec des publics, pour la plupart non familiers aux sujets relatifs à l’image, dans un partage du sensible, afin de questionner ensemble les territoires et le vernaculaire, récemment à Sarcelles, Noisiel et Savigny sur Orge.



Il nous partage ces trois Polaroïds, issue d'une série de photographies diffusée sur son compte Instagram et dont il nous parle dans « 5 MINUTES DE CONVERSATION ».

1- Glycines, film instantané, 31.03.2020
2- Glycines, film instantané, 01.04.2020
3- Glycines, film instantané, 08.04.2020
Copyright Francis Morandini

Morandini polaroid